Mentir pour obtenir un prêt hypothécaire

Près du quart des jeunes le font… Près du quart des membres de la génération Y (23 %), soit près du double du pourcentage de la population en général (12 %), estime qu’il est acceptable de mentir sur son revenu annuel lors d’une demande de prêt hypothécaire, révèle un récent sondage d’Equifax. Cette fraude peut pourtant avoir des conséquences néfastes sur leurs finances. « C’est inquiétant que tant de jeunes adultes que nous avons interrogés croient qu’il est acceptable de gonfler leurs revenus pour acheter la maison qu’ils veulent. Truquer les chiffres de revenu lors du traitement d’une demande de prêt hypothécaire est une fraude. Cela devient également une pente glissante pour ces personnes qui risquent de s’étirer de manière excessive », a déclaré Julie Kuzmic, directrice de la défense des consommateurs à Equifax Canada. Faire une fausse déclaration, mentir ou exagérer les informations fournies pour obtenir un emprunt hypothécaire, qui n’aurait pas été consenti si la vérité avait été révélée, est considéré comme une fraude hypothécaire. Mais, outre le fait que ce n’est jamais une bonne idée de frauder, gonfler ses […]

Prêts à acquérir une première maison?

Les acheteurs font preuve d’un optimisme modéré. Le contexte actuel est-il favorable à l’achat d’une première propriété? Les acheteurs québécois sont plutôt partagés sur la question, alors qu’un peu moins de 40 % d’entre eux estiment que le marché immobilier joue en leur faveur, selon un sondage de BMO. Ceux qui jugent le moment propice sont cependant prêts à délier les cordons de la bourse. À l’échelle canadienne, près d’un acheteur d’une première habitation sur sept (13 %) envisage d’acquérir une propriété dont le coût dépasse 30 % de son revenu. Pour une maison plus chère, près de 40 % d’entre eux sont d’ailleurs disposés à faire des sacrifices dans d’autres sphères de leur vie. Le sondage révèle également que près de la moitié (45 %) des acheteurs cherchent à devenir propriétaires dans l’un des trois plus grands marchés immobiliers du pays, soit Toronto, Montréal ou Vancouver. Les quelque 805 Canadiens interrogés dans le cadre de ce sondage voient d’un bon œil l’incitatif à l’achat d’une première propriété, annoncé dans le dernier budget fédéral. En effet, 86 % pensent que cet […]

4 trucs pour obtenir le meilleur prix à la vente de votre voiture

Bien sûr, il est possible de visiter votre concessionnaire afin de procéder à un échange et obtenir un nouveau modèle. Pourtant, certains automobilistes préfèrent se charger de la transaction. C’est votre cas? Un concessionnaire spécialisé en véhicules d’occasion comme HGrégoire peut vous épauler dans toutes les étapes de cette démarche, de l’évaluation du prix de vente à la paperasse. De plus, faire affaire avec une entreprise établie vous assure d’obtenir un prix compétitif pour votre véhicule, et ce, rapidement! Avant de signer votre contrat de vente, sachez qu’il existe des trucs simples et efficaces pour augmenter rapidement la valeur de votre véhicule. En voici quatre exemples.   NETTOYEZ VOTRE VÉHICULE NOMAD_SOUL – STOCK.ADOBE.COM Vous voulez charmer les acheteurs potentiels? Prenez le temps de bien laver l’intérieur et l’extérieur de votre véhicule. En plus de présenter votre vieux bolide sous son plus beau jour, cela démontrera que vous êtes un propriétaire consciencieux. RASSEMBLEZ TOUTES LES FACTURES D’ENTRETIEN KITTIPHAN – STOCK.ADOBE.COM Un autre moyen de séduire les acheteurs est de leur prouver qu’ils ont affaire à un véhicule dont le calendrier d’entretien a été […]

6 erreurs financières que font les milléniaux

Ils ont la bonne attitude, mais il y a toujours place à amélioration. Même si les vieilles générations pensent que les milléniaux «paresseux» ne savent pas gérer leur porte-feuille, ils sont en fait plus nombreux à établir un budget et en assurer le suivi que le reste de la population adulte, selon un récent sondage Léger/Banque Laurentienne*. Néanmoins, personne n’est parfait, voici les erreurs financières les plus communes chez les milléniaux. 1. . Faire de mauvais placements et investissements sur les conseils de proches Non, ce n’est parce que mononcle Roger a fait des milliers de dollars à la bourse que c’est le type de placement à prioriser. Ce n’est pas non plus parce que votre voisin a fait fortune dans l’immobilier que vous devez acheter le premier bloc pas cher sur le marché. Vous devez plutôt faire des placements selon votre réalité, et vos besoins à court, moyen et long termes. «Ce n’est pas une mauvaise chose d’investir en bourse. Ça l’est, par contre, quand vous pensez vous acheter une maison dans moins de cinq ans. Vous pouvez perdre […]

Les Y priorisent les objectifs financiers communs

Ils priment sur l’apparence physique dans le choix d’un partenaire. Acheter une propriété constitue une importante source d’anxiété pour la majorité des Canadiens de la génération Y, selon un sondage réalisé pour le compte de HSBC. l’étude Au-delà de la brique passe au crible l’attitude de près de 12 000 adultes dans 10 marchés d’accès à la propriété différents (Australie, Royaume-Uni, Canada, États-Unis, Mexique, France, Émirats arabes unis, Singapour, Malaisie et Taïwan). Et elle montre que, pour une nette majorité de Canadiens nés entre les années 1980 et 2000 (61 %), l’achat d’une maison représente un sérieux motif d’inquiétude. À tel point que le partage d’objectifs financiers (39 %) et immobiliers (33 %) communs semble désormais être devenu plus important que l’apparence physique d’un éventuel partenaire, note l’institution financière dans un communiqué. Toutefois, ajoute-t-elle, la priorité ainsi accordée aux objectifs immobiliers au détriment d’autres aspects a un mauvais côté : comparativement à la moyenne canadienne, les Y sont en effet nettement plus nombreux à avouer qu’ils sont restés dans une relation insatisfaisante en raison de la propriété (16 %, contre […]

← Billets précédents Billets plus récents →